Interview AHVEC

Nomakit vous présente l’association AHVEC qui oeuvre pour aider les enfants en difficulté au Cameroun

AHVEC

Interview association AHVEC

Avant la présentation de votre association, pouvez vous nous parlez de vous ?

Je suis Luther King TEPAKBONG, Français d’origine Camerounaise. Je suis arrivé en France en 1989 pour mes études postbac. Je suis psychothérapeute et fondateur de l’association AHVEC.
Marié, et père de 4 enfants.

Quand votre association a t-elle été crée ?

Premièrement, l’AHVEC-France a été créee en 1994, puis en 1995 nous mettions en place l’AHVEC-Cameroun.

Quels sont les membres fondateurs de cette association ?


Luther King TEPAKBONG, Dr Jean-Christian ROUSSEL, Christophe GEROUT, Dr et Mme Duval.

 Qu’est ce qui a motivé la création ou la reprise d’une telle association ?

Ayant vécu dans une famille où l’entraide était au coeur de l’éducation,  je suis donc arrivé en France avec la ferme intention de continuer sur ma lancée. Les rencontres avec mes amis de la Fac et le gâchis rencontré dans les hôpitaux finissent par me convaincre qu’ici on peut trouver de quoi aider notre prochain, là-bas, sans nuire à personne.

Qu’est-ce qui vous a motivé pour le choix de cette cause ?

L’adolescent en difficulté m’a semblé une cible intéressante à aider car ce sont eux qui pourront reprendre le flambeau pour aider à leurs tours.

Quels sont les objectifs de l’Association et les activités principalement menées? 

L’objectif de l’association est de socialiser les enfants défavorisés par des formations qui leur permettront d’obtenir du travail.
Pour cela nous avons mis en place les moyens suivants:

•Construction d’un orphelinat d’une capacité d’hébergement de 40 Places
•Mise en place de 2 ateliers de formations: Menuiserie et maçonnerie
•Scolarisation des enfants en capacité de poursuivre leurs études
•Construction d’un centre de santé
•Construction d’une école maternelle
•Mise en place d’un puit et d’un château d’eau
•Mise en place d’une bibliothèque et d’un centre informatique

Quels sont les bénéficiaires de vos actions ?

 •Des adolescents du Cameroun que nous proposent les services sociaux
•Les enfants du village qui peuvent aller à l’école maternelle
•Les habitants du village pour l’eau et le centre de santé
•Les établissements scolaires du secteur qui utilisent la bibliothèque

Quels sont les critères pour pouvoir adhérer à l’Association ? 

•Être sensible à la cause des enfants
•Payer sa cotisation
•Assister voire s’engager afin d’aider à l’accomplissement de nos projets ici et là-bas

Nous supposons que la mise sur pied d’un tel projet n’a pas été évidente. Quelles sont les étapes par lesquelles vous êtes passé pour mener à bien ce projet ?  Les objectifs de départ ont ils été atteints? Aujourd’hui ont-ils été déplacés et quelles sont vos cibles? 

Nous avons travaillé avec des techniciens et un architecte du pays pour réaliser les plans des bâtiments, puis nous avons contacté en France le conseil Général de Haute Normandie qui nous a suivi.  

Nous avons continué ainsi afin de créer un véritable réseau de donateurs.
Les objectifs de départ ont été atteints.
Aujourd’hui nous souhaitons que notre structure puisse fonctionner en entière autonomie.

Quel message souhaitez-vous passer ? De qui ou de quoi avez-vous besoin pour développer votre association ? ( bénévoles, partenariats … )

OUI ! Nous recherchons des partenariats ainsi que des sponsors afin de pouvoir réaliser les finitions de nos bâtiments et acquérir tous les équipements nécessaires à l’efficacité de notre action.
Nous voulons aussi renforcer notre personnel.

Quelles sont vos ambitions et les projets futurs ? 

Modéliser le système.
Créer ici une rencontre annuelle de renouvellement de personnel.

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes d’aujourd’hui ? Et plus particulièrement à la jeunesse Camerounaise ?

Le conseil est de ne pas oublier d’où nous venons, il ne faut pas attendre d’avoir les poches pleines pour commencer à s’entraider.

Selon vous, quel rôle doit jouer la diaspora Camerounaise dans le développement de son pays ?

Un rôle d’éclaireur.

Vous pouvez en savoir plus sur cette association ici !

 

Interview AHVEC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial